aucun commentaire pour l'instant

Le Ramadan d’une révertie

Avant Covid

Nous sommes toutes assises sur ce tapis rouge aplati qui porte les sajdas de centaines de sœurs musulmanes pour qui sait combien d’années. Nous passons les dates les unes aux autres pendant que l’adhan pour Maghrib se produit.

Je n’ai jamais pensé avoir ce genre d’environnement, de sentiment d’appartenance à une communauté musulmane quand je suis revenu à l’Islam il y a quatre ans. Ce sentiment d’appartenance fait partie de ce qui me maintient tout au long de ma vie. Je peux aller à la mosquée, et je ne serai pas détournée. Je peux, sans hésiter, poser des questions aux sœurs et ressentir leur sincérité dans leurs réponses.

Je prie pour que chaque Ramadan je puisse être proche d’individus bien intentionnés et que les portes de la mosquée restent ouvertes.


13 mars 2020. Le premier confinement a été annoncé à l’époque du Covid-19.

Tout a ralenti, s’est arrêté ou s’est accéléré depuis l’annonce du premier confinement. Une chose que nous savons tous, c’est que pendant ce ramadan du Covid-19, les mosquées resteront fermées.

Ces dernières années, le Ramadan a toujours été le point culminant de l’année, et maintenant, avec l’isolement social nous restreignant de tant d’activités que nous avons chéris, comme le fait de pouvoir prier Tarawih dans les mosquées; nous devons nous adapter. La forte présence de la communauté ne sera plus là pour moi, car je serai la seule à jeûner à la maison, tandis qu’au moins d’autres peuvent avoir des iftars en famille. Je serai la seule éveillée les soirs à essayer de me préparer le suhoor sans trop faire de bruit.

Je serai tout simplement seule.

Bien sûr, ma famille veut toujours faire du bien. Ils achètent de la viande Halal spécifiquement à cause de moi et ils me donnent des hijabs sur Eid. Mais tout cela n’a pas diminué le sentiment de solitude qui a persisté – en dépit d’être entourée d’êtres chers – lors de mon premier Ramadan Covid.


C’est le deuxième Ramadan Covid maintenant.

Et, il y a eu de nombreux changements tout au long de l’année. Il y a eu des déploiements de vaccins, de nouvelles variantes du virus, plus de confinement et de couvre-feu.

Une deuxième fois, je sais à quoi m’attendre. Je sais que je serai la seule à jeûner à la maison, mais cela ne veut pas dire que je suis seule à la maison. Je sais que je serai la seule à prier tarawih à la maison, mais cela ne veut pas dire que personne ne me fait du dua. Je sais que sur Eid, comme chaque année, ma famille fêtera avec moi.

Je voudrais simplement rappeler à quiconque lisant ceci que si vous connaissez quelqu’un qui pourrait être seul ce Ramadan, s’il vous plaît, veuillez le contacter dans les plus brefs délais. Donner votre temps est l’une des choses les plus précieuses que vous puissiez offrir ce Ramadan.

« […] les acts les plus aimés selon Allah le Puissant, le Magnifique, est d’apporter le bonheur à un autre musulman, de le soulager de la détresse, de payer sa dette ou de lui éloigner de la faim […] »

– Hadith: Tabarani, Hasan

__

A propos de l’auteure:

Erika Aranciba est née et a grandi à Montréal et a une formation hispanique du Chili. Elle a été élevée en tant qu’adventiste chrétienne, mais en 2016 elle s’est convertie à l’Islam.

toto slot togel 4D Bandar togel online Terpercaya Situs togel 4D SGP Toto Macau Togel Bandar togel Terpercaya Bandar Togel toto slot Situs toto togel 4D Situs Togel Terpercaya situs toto togel 4d toto slot togel terpercaya Bandar Togel Terpercaya casino togel online Situs Togel SGP 4D bandar togel terpercaya situs togel BO toto Macau Judi Slot Pulsa Gacor Situs Judi Slot Pulsa Gacor